Les bijoux magiques

Article précédent PrécédentSuivant Article suivant

Toutes sortes de bienfaits merveilleux sont attribués à des bijoux tels que les bracelets Q-Ray ou les bracelets d’équilibre.


Cet article est une traduction de l'article Magic Jewelry.
Posté avec la permission de Skeptoid Media. © 2014 Skeptoid Media, Inc. Copyright information.

Aujourd’hui nous allons tenter de soigner nos maux par une des méthodes les plus simples que nous puissions envisager. Nous allons simplement porter un bracelet ionisé. Cela aura pour effet de corriger le champ électrique naturel de notre corps, et tout ce qui va de travers sera soigné naturellement.

Est-ce que cela vous semble douteux ? Bon, à moi cela m’a semblé douteux, la première fois que j’en ai entendu parler. Mais apparemment cela semble raisonnable à de nombreuses personnes . Faites attention autour de vous, et vous remarquerez que de nombreuses personnes portent le bracelet Q-Ray. J’ai plusieurs amis qui en portent. Quand j’ai demandé à l’un d’entre eux quel était sont effet, il m’a dit qu’il n’en était pas trop sûr mais qu’il pensais se sentir mieux quand il le portait.

La bracelet Q-Ray et le plus connu et le plus populaire des soi-disant bracelets ionisés disponibles sur le marché. C’est en fait un dérivé de l’original, appelé le bracelet Bio-Ray, développé en 1973 par Manuel Polo, un chiropracteur espagnol. L’idée de Polo était basé sur la croyance que le bien être pouvait être obtenu en équilibrant les ions positifs et négatifs du corps. Même actuellement, une affirmation vague comme celle-ci peut sembler crédible à une personne mal informée, mais est loufoque aux oreilles de quelqu’un connaissant un peu le fonctionnement de l’électricité. Il n’y a aucune raison de penser qu’un bracelet puisse avoir un tel effet, à moins qu’il ne soit relié à la terre. Marcher sur un tapis en frottant vos pieds aura un effet énorme sur votre électricité statique (ce qui est techniquement un (dés-)équilibre d’ions positifs et négatifs), mais cela n’a aucun lien avec un quelconque bracelet que vous puissiez porter. Se trouver à l’intérieur ou à l’extérieur durant un orage produira le même type d’effet. Les personnes se trouvant dans une voiture auront une charge électrique différente de ceux se trouvant dehors, en contact avec le sol. Aucun de ces événements n’a jamais d’effet sur le bien-être général de quiconque, et porter un bijoux n’aura pas plus d’effet.

Il est facile de trouver des failles dans les affirmations des promoteurs de bracelets Q-Ray, mais leurs clients ne sont pas intéressés par ce type de discours. Ils se sentent mieux quand ils en portent, et c’est ce qui comptent pour eux. Heureusement, cette dernière affirmation a enfin été testée. La clinique Mayo, sur un échantillon de 610 personnes, a effectué un test en double aveugle avec un échantillonnage totalement aléatoire (l’échantillonnage totalement aléatoire permet de s’affranchir de nombreux biais pouvant polluer le test). La moitié des personnes portaient le bracelet Q-Ray, l’autre moitié un bracelet d’apparence identique, en guise de placebo. Comme vous pouvez le deviner, il n’y a eu aucune différence entre le groupe portant le bracelet Q-Ray, et le groupe portant le bracelet placebo.

J’étais curieux de savoir ce que les entreprises commercialisant le bracelet Q-Ray affirment sur leurs sites. Je suis allé voir qray.com et j’ai trouvé, contre toute attente, qu’ils ne disent presque rien. Les seuls caractéristiques dont ils parlent est le design. Ils n’appellent même plus le bracelet “ionisé”. Ils vendent simplement des bracelets de métal, dans différentes couleurs et styles, allant de 60$ à 300$. Et en fait, ils ont une bonne raison pour ça, car en 2003, la Federal Trade Commission (instance similaire à la DGCCRF, chargée des fraudes commerciales en France) a statué qu’il était question de publicité mensongère, et a ordonné qu’il soit mis fin à ce commerce frauduleux. Malheureusement, ils n’ont pas arrêté. Alors en 2006, une cours de justice a tapé un coup encore plus fort, et a condamné QT Inc., société qui commercialise le bracelet Q-Ray à 22.5 millions de dollars d’amendes sur leurs profits, ainsi qu’un remboursement de 64.5 millions de dollars. Cette décision a été confirmée par la cours d’appel en Janvier 2008.

Je souhaitais connaitre quels étaient leurs affirmations mensongères, et je suis allé voir sur le site d’archivage d’anciennes pages web Wayback Machine archive.org. Malheureusement ,l’ancien site de QT Inc. a été supprimé des archives de Wayback Machine. J’ai cependant pu trouver ce que je cherchais sur l’irremplaçable site de Stephen Barrett Quackwatch.org. Ecoutons un peu la musique du New Age :

Le bracelet Q-Ray est conçu pour atteindre de nombreux buts similaires à ceux de l’acupuncture traditionnelle chinois. L’acupuncture a été développée pour équilibrer le Yin (ions négatifs) et le Yang (ions positifs) du corps. Les deux inséparables énergies complémentaires qui circulent dans le corps humain. Lorsque ces énergies sont déséquilibrées, le fonctionnement du corps est altéré, ce qui peut être au minimum gênant, au pire très handicapant, selon l’ampleur et le type de déséquilibre. On pense que la médecine orientale, grâce à l’acupuncture, régule ces deux énergies, déchargeant l’excès d’ions positifs, et libérant les ions négatifs qui étaient bloqués, en stimulant les points méridiens.

Dans le corps humain, qui est électromagnétique par nature, les ondes biomagnétiques alpha et beta circulent à travers les centres vitaux. Lorsque ce flux est interrompu, et que ces ondes alpha et beta stagnent dans une partie du corps, des altérations bioélectriques et des déséquilibres ioniques peuvent en découler. Créés par le Dr Polo, constitué de multi-métaux polarisés, les bracelets Q-Ray présentens une forme circulaire et des extrémités sphériques pour offrir une faible résistance à la conductivité bioélectrique des ondes alpha et beta, facilitant la décharge des excès d’ions positifs ou de l’électricité statique. L’excès d’ions positifs est dû à une mauvaise nutrition, une respiration incorrecte, un style de vie sédentaire, une exposition aux CEM (Champs Electro Magnétique). Un déficit d’ions négatifs est dû à des symptômes tels que l’anxiété, le stress, la peur, la haine et l’épuisement physique.

Le juge Frank Easterbrook a fort justement décrit ce discours comme “balliverne” (poppycock), “techno-péroraison” (techno-babble), et “charabia” (blatter). Il a aussi dit que QT Inc. aurait aussi bien pu affirmer que “des créature bénéfiques de la 17ème dimension utilisaient ce bracelet comme un signal pour localiser les personnes ayant besoin de soulager leurs douleurs , et qu’ils se rendaient à leurs maisons tous les soirs pour leur apporter leur aide d’une façon que la science ignore”.

Selon Stephen Barret, un des administrateurs de QT Inc. a affirmé qu’il ne pouvait pas définir ce que le terme “ioniser” voulait dire, mais qu’il a choisi ce terme car il était facile de s’en souvenir. La court a conclu que ce discours sur la ionisation était “contradictoire et obscur”. Est-ce que QT Inc. a tenté de soutenir la véracité de ses affirmations pendant le jugement ? Non, ils ne l’ont pas fait. Ils ont affirmé sous serment que le seul effet du bracelet Q-Ray était l’effet placebo. Voilà la vérité, lorsque le doigt de la justice les pointe, tout ce que les fabriquants du bracelet Q-Ray affirment, c’est que tout ce qu’ils ont dit auparavant sur les effets bénéfiques n’était que mensonge. Au mieux, en effet placebo. Et pas un effet pacebo très efficace selon la clinique Mayo.

Stephen Barret a également archivé d’autres affirmations de QT Inc. où ils affirment que les bracelets restorent la bonne santé, supprime la douleur dû au cancer, améliore la flexibilité musculaire et les performances sportives, restaure l’énergie, et d’autres effets bénéfiques sur la santé. Une information publicitaire télévisée de 2000 affirme, en parlant du bracelet Q-Ray : “Quand vous avez une grave blessure, ou un problème de santé chronique tel que de l’arthrose, c’est que vous avez un soucis d’ions positifs. Où que cela ce situe, cela sera générateur de douleur. Afin de supprimer la douleur, le bracelet Q-Ray supprime ce problème de votre corps !”. Pas besoin de le souligner, aucune observation n’a jamais vu de rapport entre la douleur ou les blessures d’un côté, et les ions positifs de l’autre.

Les bracelets Q-Ray n’ont cependant pas disparu. Une recherche sur internet renvoie un grand nombre de revendeur tiers de bracelets qui affirment toujours le même type de blabla sans signification. Le site WellnessMarketer.com par exemple les appelle toujours “ionisant” et affirme implicitement que le bracelet Q-Ray a un effet très puissant car vous devriez consulter votre médecin avant d’en porter un si vous êtes enceinte, que les extrémités des bracelets ne doivent surtout pas entrer en contact, et que vous ne devriez pas porter ce bracelet si vous avez un pace-maker ou un autre appareillage médical. Le site Qbracelets.com, renommé Qdesigns, affirme quant à lui que le Q-Ray “réaligne et équilibre les énergies” et équilibre également le Yin et le Yang de votre corps pour “inonder votre système” avec “une quantité supplémentaire d’éléments naturels anti-douleurs”. Le site ValueHealth2000.com (expiré en 2008) disait quant à lui que ce sont “les mêmes bracelets que vous avez vu dans les cabinets des médeincs”.

Remarquez que ces commerçants ne dépendent pas entièrement du bracelet Q-Ray. ValueHealth2000 vend par exemple aussi le pendentif Q-Link, une autre escroquerie dont la direction de la concurrence ne semble pas encore s’être aperçu. Ils affirment que le Q-Link vous renforce contre les radiation électromagnétiques, et font le discours suivant, que le juge Easterbrook aurait adoré : “Les médecins qui ont testés le Q-Linkavec la technologie de Résonance Sympathique ont trouvé qu’il augmentait rapidement les état énergétiques bénéfiques ; et réduisait la fuite d’énergie causé par une grande variété de stress”. L’autorité de répression des fraudes a cependant attrapé la main dans le sac une autre entreprise ayant les mêmes pratiques. Ils ont poursuivi en justice, de la même façon que contre QT Inc., le Balance Bracelet (bracelet rééquilibrant ou bracelet équilibre) similaire au soi-disant bracelet ionisant.

A moins que vous ne prétendiez à encore une autre conspiration pharmaceutique, vous devez penser que si de simples bijoux avaient un véritable pouvoir guérissant, alors cela serait devenu une véritable science médicale depuis bien longtemps. Cela serait devenu un classique de la prescription médicale. Souvenez vous simplement de ce que nous recommandons toujours sur notre site : quelque soit l’affirmation que vous entendiez, si elle vous semble trop tirée par les cheveux, ou va à l’encontre de votre compréhension de la science factuelle avérée, vous avez de bonnes raisons de rester sceptique, et de vous méfiez. Gardez votre esprit critique à l’affut !

Références
Article précédent PrécédentSuivant Article suivant

Posté le 01 mars 2016 |  Auteur : Brian Dunning  |  Traduction : Stanislas Francfort

Commentaires



cgopvz08