Erreur de pourcentage à cent pour cent

Article précédent PrécédentSuivant Article suivant

Une erreur de pourcentage dans le programme d’un candidat aux élections régionales.

A l’occasion des récentes élections Régionales, vous avez sans doute vous aussi reçu dans votre boite aux lettres, une grande enveloppe marron contenant les professions de foi des différents candidats en lice.

Je ne sais pas comment vous vous y prenez pour choisir un candidat, mais pour ma part j’ai l’habitude de commencer en faisant une première sélection parmi les candidats en écartant les listes que je ne juge pas à la hauteur des fonctions visées. Passé ce premier tri basé sur des opinions personnelles, je lis les programmes des différents candidats que j’ai retenus, et je choisis celui ou celle qui porte le projet le plus en adéquation possible avec mes idées et avec ma morale.

Donc ce jour-là, quelques jours avant le premier tour des élections, j’en étais à faire le tri parmi la douzaine de candidats briguant la présidence de la Région. Je parcours des yeux les tracts format A4 en papier recyclé des différents champions, quand je m’arrête sur la profession de foi d’un candidat qui a choisi d’orienter sa campagne sur la défense de l’emploi dans la Région. Bon, je me dis que ce n’est pas très original comme thème, mais en tout cas c’est vrai que l’accès à l’emploi est un problème majeur qui doit être priorisé dans tout programme économique sérieux. Je poursuis donc ma lecture.

Afin d’amener le lecteur à s’indigner sur le bilan catastrophique de la majorité en place en matière d’emploi, ce candidat avance des chiffres : " Entre 2008 et 2015 le chômage a progressé en Bretagne de 89,4 % passant de 132 797 demandeurs d’emploi à 215 527 !“.

Le tract du candidat
Le tract du candidat

89,4 % ! Autant dire 90 % ! Et en sept ans seulement ! Presque le double !
Et en plus, l’année 2015 n’est même pas finie !

C’est vrai que ça fait beaucoup.

Vraiment beaucoup.

D’ailleurs il est bizarre ce pourcentage.
La mangouste qui est en moi se réveille peu à peu, commence à agiter le bout de sa queue et à frétiller du museau : reprenons ce calcul pour en avoir le cœur net !

Retour au Collège : comment calculer un pourcentage d’évolution (ou taux d’évolution) entre deux valeurs ?

On nous dit qu’en 2008 il y avait 132 797 personnes au chômage : c’est notre nombre de départ qui va servir de référence à comparer avec un autre nombre qui lui sera inférieur, supérieur ou égal.

En 2015, il y avait 215 527 demandeurs d’emploi : c’est ce nombre qu’on veut comparer avec le nombre de référence.

Donc entre 2008 et 2015, on a eu 215 527 – 132 797 = 82 730 personnes de plus au chômage.

Pour connaître le pourcentage d’évolution, on divise cette différence par le nombre de référence et on multiplie par 100 :

(82 730 / 132 797) x 100 = 62,3 %
C’est vrai que 62,3 % reste une augmentation notable, mais on est loin des 89,4 % annoncés !

Y a-t-il une erreur dans les nombres annoncés ? D’ailleurs d’où sortent ces nombres (aucune source n’est indiquée) ? Comment se fait-il qu’il y ait un nombre de chômeurs précis pour 2015 alors que l’année n’est pas terminée ? Comment sont-ils arrivés à ce pourcentage de 89,4 % ?

On n’en sait strictement rien.

En tout cas ce qui est sûr, c’est que le pourcentage présenté est cent pour cent faux.

Tout ça n’étant pas très sérieux, j’ai rangé le tract sur la pile des candidats qui ne méritait pas ma voix.

Il est malheureusement courant de manipuler les chiffres, de faire des calculs fallacieux ou de noyer les gens sous des données invérifiables. Mais comme une mangouste avertie est égale à une mangouste avertie, l’esprit critique demeure et restera.

A bientôt !

Références
Article précédent PrécédentSuivant Article suivant

Posté le 27 décembre 2015 |  Auteur : Fabrice Mevel

Commentaires



belpru49