Energie "New Age"

Article précédent PrécédentSuivant Article suivant

Un regard attentif sur la notion d'énergie telle que les tenants du "New Age" utilisent le terme.


Cet article est une traduction de l'article New Age Energy.
Posté avec la permission de Skeptoid Media. © 2014 Skeptoid Media, Inc. Copyright information.

Je me sens une petite baisse de forme aujourd'hui, je vais donc puiser dans une source d'énergie venue d'une autre dimension pour me rebooster.

La foi dans la pseudo-science est partout. Quelque soit la direction dans laquelle vous regardiez, il y a une personne intelligente qui accepte l'existence soit des phénomènes psychiques, soit des anges, soit des médecines new-age, soit des théories de l'ancienne médecine basées sur un mystérieux champ d'énergie non compris par la science. La plupart de ces phénomènes paranormaux se basent sur une "énergie" et quand il est demandé à ceux qui la pratiquent de l'expliquer, ils discourent volontier sur les champs d'énergie du corps, le champ d'énergie de l'univers, le Chi, le Prana, l'Orgone, l'énergie négative, l'énergie positive, ou n'importe quoi qui utilise des mots biens connus pour s'expliquer ou se justifier. Il est évident qu'il y a tellement de mauvaises interprétations du mot énergie que la plupart des gens n'ont probablement pas une idées exacte de ce qu'est réellement l'énergie.

Je pense que si un plus grand nombre de personnes avaient une conception claire de ce qu'est l'énergie — et ce n'est pas une notion compliquée — alors la tendance à croire en des pseudo-sciences serait plus faible , et l'atttention portée aux véritables technologies et méthodes qui sont réellement constructives et utiles serait plus prononcée.

Il y a quelque temps, une amie m'a dit qu'elle avait la capacité de prodiguer des soins mineurs, et sa meilleure explication était qu'elle tirait son énergie d'une autre dimension. Elle avait récement loué le film Que sait-on vraiment de la réalité ?, et elle était donc bien parée pour expliquer que les autres dimensions et réalités doivent être considérées comme argent comptant, car la science ne sait pas tout, et donc qu'il est impossible de prouver que ces choses n'existent pas. Bon, soit. Admettons qu'elle puisse contacter d'autres dimensions : après tout, les dernières M-théories supposent qu'il y a probablement dix ou onze dimensions flottant aux alentours, et j'espère juste que celle de mon amie n'est pas l'une de celles qui se replient sur une longueur inaccessiblement petite. Ce qui m'intéressait en fait était la nature de cette énergie vaguement définie qu'elle était capable de contacter.

J'ai demandé de quelle sorte d'énergie il s'agissait, et comment elle était stockée ? Etait-ce de la chaleur ? Ou une roue à inertie qui tourne ? Un composé explosif ? Etait-ce de la nourriture ? Car ces moyens sont véritablement capables de stocker de l'énergie.

Dans la culture populaire new-age, "énergie" est en quelque sorte devenu une chose en soi. "Energie" est considéré comme étant litterallement un nuage rougeoyant, flottant, chatoyant à partir duquel les adeptes peuvent extraire de la puissance, et se sentir rajeunis. Imaginez une créature vaporeuse directement issue de la série originale Star Trek, et vous aurez une idée assez juste de ce que les tenants du new-age pensent de l'énergie.

En réalité, l'énergie est loin d'être une chose en soi. L'énergie est une mesure de la capacité de quelquechose à exécuter un travail. Dans ce contexte, quand les spiritualistes parlent du champ d'énergie de votre corps, ils ne disent rien qui n'ait, même de loin, un quelconque sens. Cependant, ce genre de discours est devenu tellement envahissant dans notre société que la vaste majorité des américains (N.d.T. : l'auteur est américain) acceptent que l'énergie existe comme une force qui se contient elle-même, flottant par-ci par-là en nuages rougeoyants, et qu'elle puisse être commandée par les spiritualistes pour faire à-peu-près n'importe quoi.

Il y a un cadre bien connu pour cette définition simple, scientifique de l'énergie. Prenons l'équation d'Einstein, E=mc2, que les écoliers connaissent tous mais dont bien peu passent les 30 secondes nécessaire à la comprendre. L'énergie est égale à la masse multipliée par la vitesse de la lumière au carré. Simplifions cette expression. La masse peut être exprimée en grammes, et la vitesse en mètres par secondes. Donc, l'énergie d'un objet est égal à la quantité de travail nécessaire pour déplacer quelques grammes de quelques mètres en quelques secondes. L'énergie mesure le travail. Si je soulève un roc, je lui transmets suffisament d'énergie potentielle pour lui permettre de creuser la surface de la table d'un centimètre lorsque je le laisse tomber. Les calories de l'énergie potentielle chimique que mon corps absorbe dans ma circulation sanguine lorsque je mange une barre énergétique permettent à mes muscles de creuser cent kilos de terre dans mon jardin. Nulle part Einstein n'a parlé de nuage rougeoyant et flottant, ou bien de champs de puissance mystique généré par l'esprit humain.

Quand des spiritualistes parlent d'énergie, n'acceptez pas aveuglément ce qu'ils disent, juste parceque énergie est un mot qui vous est bien connu, et que cela a une sonorité scientifique. La plupart du temps, leur usage du mot n'a pas de sens. Quand vous entendez le mot "énergie" utilisé pour expliquer une force ou un pouvoir mystique, ceci requiert une explication. Demandez qu'on vous définisse l'énergie. Est-ce de la chaleur ? Ou encore une roue à inertie en train de tourner ?

Voici un bon test. Lorsque vous entendez le mot "énergie" utilisé dans un sens spirituel ou paranormal, substituez par la phrase "capacité de travail mesurable". L'utilisation du mot énergie a-t-elle toujours un sens dans cette nouvelle phrase ? Est-ce que cela vous apporte réellement de l'information ? Souvenez-vous que l'énergie n'est pas la chose qui est mesurée , mais qu'elle est la mesure d'un travail accompli ou d'un potentiel.

Prenez l'affirmation suivante du Kundalini Yoga par exemple "La libération et l'élévation de l'énergie spirituelle qui sommeille rend l'aspirant capable de transcender les effets des éléments et d'accéder à la conscience". Ca serait magnifique si l'énergie était effectivement ce nuage chatoyant pouvant aller partout où on en a besoin pour accomplir des miracles. Mais ce n'est pas le cas, et nous allons donc substituer par la phrase "capacité de travail mesurable" et trouver que la phrase ne tente pas de mesurer ou de quantifier quoique ce soit d'autre que l'énergie en elle-même. On a un "pouvoir spirituel mesurable en sommeil" et aucune autre information. C'est un peu vague, non ? Pour que cette phrase ait la moindre valeur, elle aurait au moins dû décrire comment l'énergie est stockée, ou comment elle se manifeste. Est-ce de l'énergie potentielle stockée de manière chimique ou dans les cellules adipeuses ? Est-ce de la chaleur qui peut se répandre dans le corps ? Est-ce une quantité mesurable électro-magnétique, et dans ce cas, où est l'aimant ? Dans tous les cas, ça doit être mesurable et précisement quantifiable, ou sinon ça ne peut pas être appelé énergie, par définition.

Il ya une bonne raison pour laquelle vous n'entendez pas les médecins et les pharmaciens parler de champs d'énergie : ça n'a pas de sens. Je pense que c'est généralement de bon aloi de garder l'esprit ouvert et d'être prêt à entendre des affirmations traitant d'énergie, mais considérez les avec circonspection, et scientifiquement. La prochaine fois que vous entendez une telle affirmation, substituez par la phrase " capacité de travail mesurable" et vous serez bien équipé pour séparer l'idiotie du solide.

Références
  • CEC. "Energy Story. Chapter 1. What is Energy?" Energy Quest. California Energy Commission, 22 Apr. 2002. Web. 6 Dec. 2009. <http://www.energyquest.ca.gov/story/chapter01.html>
  • Duff, M. The world in eleven dimensions: supergravity, supermembranes and M-theory. Bristol: Institute of Physics Publishing, 1999. 1-4.
  • Hoffman, F., Bailey, W. Mind and Society Fads. Binghamton: The Haworth Press, 1992. 198-201.
  • Kurtz, P., Stenger, V. Skeptical Odysseys: Personal accounts by the world's leading paranormal inquirers. Amherst: Prometheus Books, 2001. 363-374.
  • Sanatan Society. "Raising Kundalini energy with Kundalini Yoga through the chakras." Kundalini Yoga. Sanatan Society, 8 Apr. 2004. Web. 13 Dec. 2009. <http://www.sanatansociety.org/chakras/kundalini_yoga.htm>
Article précédent PrécédentSuivant Article suivant

Posté le 05 avril 2010 |  Auteur : Brian Dunning  |  Traduction : Stanislas Francfort

Commentaires



fhnosy05